Recherche à l'USJ



Faculté de pharmacie

Polymorphismes et corrélats associés à la dépendance et l’arrêt du tabac dans la population libanaise

Description:
De nombreuses études in vitro et in vivo ont clairement associé le dysfonctionnement du circuit de récompense (ou de renforcement) à la mise en place du comportement addictif. Toutes les drogues induisent une augmentation de la dopamine au niveau du noyau accumbens. Le GABA exerce un rétrocontrôle négatif sur la libération de la dopamine. La fixation sur les récepteurs opiacés μ entraine une diminution de la libération du GABA et donc une élévation de la dopamine. Sa fixation sur les récepteurs dopaminergiques D1 et D2 induit une augmentation de la sensation de plaisir et de récompense. La Dopamine-Beta-Hydroxylase (DBH), la catéchol-O-Méthyl-Transférase (COMT) et la Monoamine Oxydase sont des enzymes de dégradation de la dopamine. Elles métabolisent respectivement la dopamine en Noradrénaline, 3-MT, et DOPAC. Une modification de leur activité, due à des polymorphismes génétiques, peut induire une augmentation ou une diminution de la dopamine favorisant un comportement addictif.

Titulaire:
RABAA KHABBAZ Lydia

Contact USJ:
lydia.khabbaz@usj.edu.lb

Projet présenté au CR, le: 30/09/2016

Projet achevé auprès du CR: 30/12/2019