Recherche à l'USJ



Faculté de pharmacie

Hypercholestérolémie familiale : impact de PCSK9 et de facteurs modificateurs du phénotype dans une population libanaise

Description:
L'hypercholestérolémie représente un facteur de risque majeur de l'athérosclérose et de ses complications cardio-vasculaires. L’hypercholestérolémie familiale est due à des mutations de 2 gènes, longtemps considérés comme les seuls incriminés dans les formes à transmission autosomique dominante : le gène codant le récepteur des LDL (LDLR) et le gène codant son ligand, l’apolipoprotéine B (APOB). Leur identification a largement contribué à la compréhension et au traitement des hypercholestérolémies. Nous avons découvert, grâce à des études de génétique moléculaire dans des familles françaises réalisées à l'INSERM U781, un nouveau gène impliqué dans l’hypercholestérolémie familiale : PCSK9 (Proprotein Convertase Subtilisin Kexin) (Abifadel et al. Nature Genetics, 2003), qui constitue actuellement une nouvelle cible thérapeutique intéressant de nombreuses équipes et firmes pharmaceutiques dans le monde. Par ailleurs, l’hypercholestérolémie familiale représente l’une des maladies génétiques les plus fréquentes au Liban, où son incidence, des plus élevées au monde, incite à des mesures diagnostiques, thérapeutiques et préventives importantes. Nous avons amorcé les études génétiques et biochimiques de la maladie au Liban et établi le spectre mutationnel causant cette maladie (Abifadel et al. Human Mutation 2009). Nos objectifs actuels sont d’approfondir les études des gènes pouvant modifier le phénotype, augmenter ou réduire la sévérité de la maladie et ses complications en étudiant des familles libanaises hypercholestérolémiques. Ceci améliorerait aussi le diagnostic moléculaire et la prise en charge de cette pathologie constituant un vrai problème de santé publique au Liban.

Titulaire:
ABI FADEL Marianne

Contact USJ:
marianne.abifadel@usj.edu.lb

Projet présenté au CR, le: 02/01/2012

Projet achevé auprès du CR: 02/01/2015