Historique

  La pharmacie à l'USJ depuis 1883

 Les études de Pharmacie furent organisées à l’Ecole de Médecine, dès l’ouverture de celle-ci en novembre 1883. Aucune mention officielle n’en fut faite alors, car, selon les termes du Révérend Père CLAIRET, la Pharmacie était considérée comme un "corollaire obligé de la Médecine".

L’Ecole de Pharmacie ne vit cependant ses programmes et son droit de conférer des diplômes officiellement reconnus que le 4 décembre 1889. Le 6 octobre 1888, le Gouvernement français accorde à l’École de Médecine les titres et privilèges d’une Faculté de Médecine. Celle-ci après avoir intégré l’École de Pharmacie, prit le nom de Faculté de Médecine et de Pharmacie, à l’exemple des Facultés mixtes existant à l’étranger.

En novembre 1912, trop à l’étroit dans les locaux du Campus, la Faculté se transporta dans de nouveaux bâtiments construits pour elle à la Rue de Damas, au Campus des Sciences Médicales. L’accès à la Pharmacie comportait en 1889 deux conditions : un âge minimum et un certain niveau de connaissances ; à compter de 1940 il s’effectuait par voie de concours. Actuellement l’admission à cette formation se fait selon l’une des trois modalités suivantes : sur dossier, sur concours ou sur titre.

Le programme et la durée des études en Pharmacie ont subi de nombreuses modifications :

- Le stage de 52 semaines, est effectué d’abord en première année, puis réparti sur les trois mois d’été à la fin de chaque année universitaire, s’y sont ajoutés en 1993 un stage de Pharmacie hospitalière.

- La durée des études théoriques, fixée à trois ans en 1889, a atteint progressivement cinq ans.

Au cours de son histoire, la Faculté décerna successivement les Diplômes de Pharmacien suivants :

- de la session de novembre 1891 à celle de novembre 1894, le Diplôme de la Faculté signé par le Ministre français de l’Instruction Publique,

- de 1895 à 1898, le Diplôme français décerné sous le sceau de l’Université de Lyon,

- de 1899 à 1914, le Diplôme d’État français et le Diplôme d’État ottoman, décernés par un jury mixte,

- en 1919, le Diplôme d’État ottoman fut supprimé et dès lors, la Faculté continua à décerner le seul Diplôme français de Pharmacien, jusqu’à 1976,

- de 1977 à 1981, le Diplôme d’État français et le Diplôme de l’Université Saint- Joseph sont décernés simultanément,

- à partir de 1982, le Diplôme de Docteur en Pharmacie de l’Université Saint-Joseph (Doctorat d’Exercice) remplace le Diplôme de Pharmacien.

Depuis 2002, une nouvelle formation est mise en place à la Faculté de Pharmacie : Diététique et Nutrition.

Depuis 2003, l’ETLAM (Ecole des Techniciens de Laboratoire et d’Analyses médicales) est rattachée à la Faculté de Pharmacie.

 Depuis 2014 le Pôle technologie santé (PTS) au Campus de l’Innovation et du Sport (CIS) abrite de nouveaux laboratoires de recherche de la faculté de pharmacie :

- Le laboratoire de Microbiologie moléculaire et de Contrôle de qualité microbiologique et le Laboratoire Rodolphe Mérieux-Liban

- Le laboratoire de Biochimie et Thérapies Moléculaires

- Le laboratoire de Pharmacologie, Pharmacie clinique et Contrôle de qualité des médicaments

- Le laboratoire de Nutrition humaine

Qui viennent s’ajouter aux laboratoires du Campus des Sciences Médicales :

- Le laboratoire de toxicologie et Centre anti-poison,

- Le laboratoire de Chimie pharmaceutique,

-  Les laboratoires de travaux pratiques de Biochimie et biologie moléculaire, de chimie, de pharmacie industrielle et de l’ETLAM et enfin la cuisine expérimentale.

Depuis 2017, le diplôme de pharmacie (doctorat d’exercice) de l’Université Saint-Joseph est officiellement valorisé par le Ministère de l’Education et de l’Enseignement supérieur comme étant un diplôme de 360 crédits effectué en 10 semestres universitaires auxquels s’ajoutent les 4 trimestres d’été.

La pluridisciplinarité et la diversification des matières enseignées assurent aux étudiants une formation polyvalente leur permettant de se spécialiser ou de s’enrôler dans des domaines divers : officine, industrie, pharmacie hospitalière et clinique, laboratoire d’analyses médicales, marketing pharmaceutique, recherche biologique et pharmaceutique…

Nombreux diplômes et formations  viennent s’ajouter aux formations et diplômes de base : les Diplômes d’université, les DES, les Masters et les Doctorats d’université notamment en Sciences Pharmaceutiques et biologiques ou en Sciences Nutritionnelles.